J’évalue le risque de devenir indépendante…

Bon, j’ai découvert que je disposais de suffisamment de compétences pour entreprendre (et c’est déjà une bonne chose, même si il y a encore des efforts à fournir). Cela dit, je suis une mère de famille, et aime à penser que je suis une épouse parfaite (pour peu que mon mari n’en demande pas de trop…), avec les charges qui vont avec. :-) Le risque doit donc être évalué.

Entreprendre, c’est bien. A condition de ne pas y engloutir tous les revenus de la famille… Faut quand même pas déconner, comme dirait l’autre.

Donc, c’est avec curiosité que j’ai répondu au deuxième test que me proposais Challenge (qui, je le rappelle, m’accompagne dans mon cheminement pour devenir indépendante).

Le cube des risques est outil qui permet d’évaluer les risques que je cours et que je fais encourir à mon ménage en décidant de devenir indépendante…

C’est une questionnaire qui prend quelques minutes à remplir. Mais qui donne des indications précieuses à celui ou celle qui veut entreprendre.

Un risque non négligeable mais maîtrisable

Me concernant, à l’issue du test, le feu est orange (j’eusse préféré qu’il soit vert, évidemment). Ce qui veut dire que « le risque semble non négligeable mais maitrisable ». De toute façon, qui ne tente rien, n’a rien…

Sans vous dévoiler le niveau de vie de mon ménage (je n’ai pas créé ce blog pour tout dire non plus), j’ai appris que, entre la situation actuelle et ma future vie d’indépendante,  pour ne gréver le niveau de vie de la famille, il fallait que je puisse y contribuer à hauteur 1790 euros par mois. Gloups. Quand on démarre de rien, il faut déjà aller les chercher. Cela dit, grâce à la contribution de mon chéri, pour ne pas devoir puiser dans nos économies et faire face à nos charges, il semble que j’ai un peu plus de latitude.

Je suis aussi rassurée en apprenant que pour le lancement de mon activité, je dispose de suffisamment d’économies pour le lancer.

Il restera à vérifier, concrètement, si je n’ai pas été trop optimiste en répondant à ces questions.

Et il n’y a sans doute qu’une manière de la savoir… Il faut que je me lance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>